Tyler, The Creator – Goblin

Je ne pouvais faire un article sur Odd Future et ne pas aborder sur un autre le 2e album solo que Tyler, The Creator a sorti le 10 mai dernier sur le label XL Recordings et qui est le premier projet du crew Odd Future à ne pas sortir gratuitement. Un album que j’ai vraiment apprécie, j’ai été vachement surpris d’ailleurs d’accrocher à ce point et depuis il tourne en rotation.

Tyler, The Creator (aka Ace Creator, Wolf Haley…) leader et tête pensante du crew se trouve derrière la majorité des projets de Odd Future. Une personnalité troublante, une voix caverneuse et rauque et un goût immodéré pour les beats déstructurés et les ambiances malsaines. Oreilles taillées en pointe, casquette vissée sur la tête et éternelles chaussettes montantes, Tyler est un personnage insaisissable, obsédé par les drogues, le sexe et le bacon. Son premier projet sobrement intitulé « Bastard » (2009) annonçait déjà la couleur avec des titres comme « French » ou « Tina ». La venue de l’album « Goblin » avait déjà pour ainsi dire, toute la saveur immorale qu’on lui prêtait avant même sa sortie.

Donc deuxième album pour Tyler et surtout premier album diffusé à grande échelle. Malgré son intégration dans le marché de la musique, Tyler le clame haut et fort, il garde le contrôle artistique. L’album est difficile d’accès, volontairement austère et ordurier et reste dans la continuité de son premier opus. Tyler, The Creator s’occupe entièrement de la production de « Goblin » qui se veut crasseuses avec des beats « écrasés » (ex: « Burger » et « Golden ») et des vertiges comme sur « Transylvania » ou « Bitch Suck Dick ».

Parfois laborieux et insaisissable, « Goblin » n’en demeure pas moins un disque fouillé et cohérent dont la dynamique reste unique dans les sorties Hip-Hop d’aujourd’hui. Reste à savoir combien de temps Tyler compte tenir encore sur ce registre. J’ai accroché dès la 1ère écoute ce qui n’était pourtant pas gagné, et je me suis habitué aux productions déstructurées de Tyler qui utilisent des vieux synthés. Et quand il nous sort un banger comme ce fut le cas avec « Yonkers » le buzz est gravement assuré! En l’espace de 4 mois le clip a récolté plus de 10 millions de vues sur Youtube et a été salué par la critique tellement la vidéo est à l’opposé de ce que les artistes nous offrent habituellement au niveau du visuel (amis des insectes passez votre route mais rassurez-vous il ne bouffe pas le cafard, ça se voit en plus):

« Yonkers » (Lyrics):

Wolf Haley, Golf Wang[Verse 1]
I’m a fucking walking paradox, no I’m not
Threesomes with a fucking triceratops, Reptar
Rapping as I’m mocking deaf rock stars
Wearing synthetic wigs made of Anwar’s dreadlocks
Bedrock, harder than a motherfucking Flintstone
Making crack rocks out of pussy nigga fishbones
This nigga Jasper trying to get grown
About 5’7″ of his bitches in my bedroom
Swallow the cinnamon, I’m a scribble this sin and shit
While Syd is telling me that she’s been getting intimate with men
(Syd, shut the fuck up) Here’s the number to my therapist
(Shit) Tell him all your problems, he’s fucking awesome with listening

[Verse 2]
Jesus called, he said he’s sick of the disses
I told him to quit bitching and this isn’t a fucking hotline
For a fucking shrink, sheesh I already got mine
And he’s not fucking working, I think I’m wasting my damn time
I’m clocking three past six and going postal
This the revenge of the dicks, that’s nine cocks that cock nines
This ain’t no V Tech shit or Columbine
But after bowling, I went home for some damn Adventure Time
(What’d you do?) I slipped myself some pink Xannies
And danced around the house in all-over print panties
My mom’s gone, that fucking broad will never understand me
I’m not gay, I just wanna boogie to some Marvin
(What you think of Hayley Williams?) Fuck her, Wolf Haley robbing them
I’ll crash that fucking airplane that that faggot nigga B.o.B is in
And stab Bruno Mars in his god damn esophagus
And won’t stop until the cops come in
I’m an over achiever, so how about I start a team of leaders
And pick up Stevie Wonder to be the wide receiver
Green paper, gold teeth and pregnant golden retrievers
Is all I want, fuck money, diamonds and bitches, don’t need them
But where the fat ones at? I got something to feed them
It’s some cooking books, the black kids never wanted to read them
Snap back, green ch-ch-chia fucking leaves
It’s been a couple months, and Tina still ain’t perm her fucking weave, damn

[Verse 3]
They say success is the best revenge
So I beat DeShay up with the stack of magazines I’m in
Oh, not again! Another critic writing report
I’m stabbing any blogging faggot hipster with a Pitchfork
Still suicidal I am
I’m Wolf, Tyler put this fucking knife in my hand
I’m Wolf, Ace gon’ put that fucking hole in my head
And I’m Wolf, that was me who shoved a cock in your bitch
(What the fuck, man?) Fuck the fame and all the hype, G
I just want to know if my father would ever like me
But I don’t give a fuck, so he’s probably just like me
A motherfuckin’, Goblin
(Fuck everything, man) That’s what my conscience said
Then it bunny hopped off my shoulder, now my conscience dead
Now the only guidance that I had is splattered on cement
Actions speak louder than words, let me try this shit, dead

Tracklisting:
01. Goblin
02. Yonkers
03. Radicals
04. She (feat. Frank Ocean)
05. Transylvania
06. Nightmare
07. Tron Cat
08. Her
09. Sandwitches (feat. Hodgy Beats)
10. Fish / Boppin Bitch
11. Analog (feat. Hodgy Beats)
12. Bitch Suck Dick (feat. Jasper Dolphin & Taco)
13. Window (feat. Domo Genesis, Frank Ocean, Hodgy Beats & Mike G)
14. AU79
15. Golden

Bonus Tracks (CD 2):
01. Burger (feat. Hodgy Beats)
02. Untitled 63
03. Steak Sauce

Je laisse quand même un lien de l’album en téléchargement gratuit (Fuck Them All) mais allez l’acheter si vous appréciez cet album:

http://www.megaupload.com/?d=VJY7NGDJ

Une réflexion sur “Tyler, The Creator – Goblin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s