Leak #17: Battle Cry (#MysteriousThursdays)

17e leak sorti initialement le jeudi 17 Novembre, cette fois-ci j’ai choisi l’instru d’Obie Trice « Battle Cry » pour un morceau assez personnel et combatif. J’avais aussi écrit ce morceau avant mon départ du Japon, je l’ai posé quelques temps après mon retour.

Lien:
http://www.mediafire.com/download.php?f9lm5ei0mqd6vdi

Lyrics:
1er Couplet
J’ai touché les étoiles y’a rien d’iréel
Une carrière plus éleve qu’le Colonel Reyel
Qu’le soleil rayonne, m’importe peu
Ils récoltent la foudre alors on implore Dieu
Mais c’est de pieux qu’les envieux sont dotés
Et moi mon seul pieu c’est celui qui peut m’dorloter
La mort nous a noté, menotté à l’inévitable
On encaisse comme un coup dans les parties génitales
Et chaque jour qui passe est une épreuve
Un parcours que j’trace qu’il vante ou qu’il pleuve
J’oeuvre pour 3 lettres, R-A-P
Un mode de vie, une manière d’se sapper
C’est l’amour des mots, les premiers flows
L’exportation des maux par le biais de démos
Pour eux c’est les billets primo puis les bimbos
Mais peu sont ceux qui ont la chance de crier « Bingo »
On mise gros et ça personne s’en apperçoit
Mieux vaut avoir la patience avec soi
Moi j’suis en mode lutte, déterminé
Ils visent tous la chute et t’espère les mimer
Le sol est miné donc j’vis en apesanteur
A coups d’samplers on fait valser les 100 peurs
Avec ou sans pleurs sur le champ d’guerre
Sans mon honneur, je gîs perdu par terre

Refrain (x2)
De batailles en batailles, on aiguise le katana
Le game est rempli d’bakas donc ça canarde
J’me ballade sur une terre qu’est pas la mienne
La haine les poussent à agir comme des hyènes

2e Couplet
Ca s’bouscule au portillon, ça bouchonne
Plus d’repères donc j’rends au Hip-Hop sa boussole
Chétou au sol et absolument inerte
On aimerait avoir ni sang, ni perte
Et la verte devrait rendre la vie rose
Tenir sa destinée c’est cool mais dès qu’elle riposte
C’est les nerfs qui récoltent sans équivoque
D. Ace, j’fais partie de ceux qui voguent
Au grand large, direction Enies Lobby
Taffer oui mais ma passion reste mon hobby
J’suis en orbite, pas décidé à atterir
Les maux s’attènuent mais voyager m’aguerri
J’vis au jour le jour mais j’planifie aussi
Ma conscience m’interpelle quand ça sent le roussi
Les soucis on en aura toujours tu l’sais
On avance, l’inconnu nous a propulsé
Là (là) où on nous attendait pas
Le syndrome Jeanne-D’Arc donc ma zik pendez-là
Bandez-moi les yeux vu qu’vous cachez la vérité
J’sais bien de quoi la race humaine a hérite
On en paie les conséquences à long terme
P’tit son de Term dans une ambiance terne
La fatigue se lit sur le long de mes cernes
Le seul Oscar que j’reçois c’est l’unda qui m’le décerne

Refrain (x4)

3e Couplet
David ou Enigmo, j’sais plus j’vois double
Par moment tout se mélange donc tout se trouble
Les parolent rouent plus que les coups
On t’coupe l’essentiel et t’es comme sous écrous
Tu parles de succès mais ton crew est rouillé
Le seul passe-temps aujourd’hui c’est d’se dépouiller
Mouiller l’maillot c’est devenu fictif
Vu qu’ils se comportent comme des victimes
J’connais l’refrain, ma puissance est décuplé
C’est pour ça que j’écris plus de couplets
Poupéé j’ai pas l’temps pour le Onsen
J’sais pas c’qu’on récolte mais je sais ce qu’on sème
On conserve les souvenirs dans le formol
Spit des bars pendant que les autres somnolent
2012, ils te parlent du 21 Décembre
Les cons augmentent et la culture descend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s