Dr. Dre – Compton (Artwork & Tracklisting)

Guess who’s back??!!

Dr. Dre - Compton (Cover)

Vous l’aurez tous deviné, Dre est de retour avec son 3e et dernier opus intitulé « Compton ». C’est une belle occasion pour moi aussi qui suit de retour après un an de pause que ce soit au niveau blog ou musical et je compte bien rattrapper ce retard.

Revenons à « Compton » et sa sortie qui a surprit tout le monde. 15 ans que le monde attendait « Detox » mais le Doc a décidé d’avorter son projet, entre la pression et l’impossibilité de satisfaire tout les fans.

L’album est inspiré du film « Straight Outta Compton » et contient l’apparition des vieux copains de Dre: Snoop Dogg, Xzibit, Eminem, Ice Cube, The Game mais aussi Kendrick Lamar. Dre comme à son habitude nous fait découvrir de nouvelles têtes qui seront sans doute à l’affiche dans les prochains mois/années à venir. Parmi eux on retrouve King Mez, Justus, Anderson .Paak et Jon Connor entre autre.

Au niveau des beats et de l’orchestration de l’album, Andre a su bien s’entourer avec l’aide de prodos comme Focus, DJ Premier, Cardiak, Dem Jointz, DJ Dahi et j’en passe. L’album est sorti sur le store d’iTunes le 6 Août dernier en streaming et en teléchargement légal le lendemain. Pour ce qui concerne les copies physiques, il faudra être patient et attendre le 21 Août.

J’aurai l’occasion de reparler de cet album dans une review/critique dans les semaines à venir, une fois que l’album sera bien digéré.

Est-ce que « Compton » suivra la même route que ses prédécesseurs? Une chose est sûre, Dre a encore des ressources. « Compton » à défaut de devenir un classique (seul le temps le dira) prouve que Dr. Dre est et reste l’un des meilleurs producteurs du game. L’album est au-dessus de la plupart des sorties et raffraîchit les oreilles.

Tracklisting:

01. Intro
02. Talk About It feat. King Mez & Justus
03. Genocide feat. Kendrick Lamar, Marsha Ambrosius & Candice Pillay
04. It’s All On Me feat. Justus & BJ the Chicago Kid
05. All In A Day’s Work feat. Anderson .Paak & Marsha Ambrosius
06. Darkside/Gone feat. King Mez, Marsha Ambrosius & Kendrick Lamar
07. Loose Cannons feat. Xzibit, Cold 187um & Sly Pyper
08. Issues feat. Ice Cube, Anderson .Paak & Dem Jointz
09. Deep Water feat. Kendrick Lamar, Justus & Anderson .Paak
10. One Shot One Kill (Jon Connor feat. Snoop Dogg & Craig Owens)
11. Just Another Day (The Game feat. Asia Bryant)
12. For The Love Of Money feat. Jill Scott, Jon Connor & Anderson .Paak
13. Satisfiction feat. Snoop Dogg, Marsha Ambrosius & King Mez
14. Animals feat. Anderson .Paak
15. Medicine Man feat. Eminem, Candice Pillay & Anderson .Paak
16. Talking To My Diary

Dr. Dre – Compton (iTunes Store)

Dr. Dre – Compton (CD)

Xzibit – Napalm (Artwork & Tracklisting)

La cover a été dévoilé pour « Napalm » le nouvel album de Xzibit! Le premier single éponyme sort très prochainement, le clip a été tourné en Irak. L’album a été repoussé de quelques semaines, la nouvelle date officielle est le 4 Novembre 2012.

Tracklisting:
01. State Of Hip-Hop Vs. Xzibit (Prod. Beat Butcher)
02. Everything (Prod. Rick Rock)
03. Dos Equise feat. RBX & The Game
04. Something More feat. Prodigy
05. Gangsta Gangsta (Prod. By DJ Chill)
06. Forever A G feat. Wiz Khalifa (Prod. E. Dan)
07. 1983 feat. Trena Joiner (Xzibit’s Mom) (Prod. Insane Wayne)
08. Stand Tall feat. Slim Da Mobster (Prod. S1)
09. Spread It Out (Prod. 21)
10. Up Out The Way feat. E-40 (Prod. Rick Rock)
11. Napalm (Prod. 1500 Or Nothin’) (Drums By Travis Barker & Scratches By Sid (Of Slipknot))
12. Meaning Of Life feat. Ret. Staff Sargent Shilo Harris (U.S. Army)
13. Louis XIII feat. King T & Tha Alkaholiks (Prod. Dr. Dre)
14. Enjoy The Night feat. David Banner, Wiz Khalifa & Brevi (Prod. David Banner)
15. Movie feat. Crooked I, Slim Da Mobster & The Game (Prod. Akon)
16. I Came To k!ll (Prod. !llmind)
17. k!ller’s Remorse feat. Bishop Lamont, B-Real & Young De (Prod. Focus)
18. 1983 StringAcapella

Roscoe – Tha Influence (Artwork)

Décidemment je n’arriverai pas à me faire au « nouveau » blaze de Roscoe qui est en fait son diminutif, Scoe. Enfin Roscoe a révélé la cover de son futur album « Tha Influence » à paraître très prochainement, c’est vrai qu’à première vue la pochette ressemble grave à celle de « Rolling Papers » de Wiz Khalifa. Mais pas besoin de creuser bien longtemps pour trouver d’où vient l’influence:

Et la liste d’invités ne dément pas: Just Blaze, Hi-Tek, Jake One, Nottz, BINK!, Kendrick Lamar, Snoop Dogg, Xzibit, Kurupt, Devin The Dude, Slim The Mobster et bien d’autres.

Xzibit – Napalm (Tracklisting)

6 ans que Xzibit nous a laissé sans album, son nouvel album « Napalm » est annoncé depuis un peu plus de 2 ans et en 2010 la sortie des singles « Hurt Locker » et « Phenom » laissait pourtant présager une sortie imminente mais ce ne fut pas le cas. Deux ans après, X vient enfin d’annoncer sur Twitter la sortie de son 7e album pour Septembre et a dévoilé la tracklist complète de « Napalm ». Tout ce qu’on peut dire c’est que ça a l’air très alléchant et que Xzibit a prit son temps pour nous concocter ce qui sera sûrement un des albums de l’année et surtout un des plus attendus.

Retour de Dr. Dre aussi à la prod (ah ben quand même c’est pas trop tôt) sur « Louis XIII » qui réunit le Likwit sur un track avec Tha Alkaholiks et le pionnier King T. Parmi les autres invités y’a du très lourd avec Prodigy, Wiz Khalifa (à deux reprises), B-Real, Crooked I, Slim The Mobster, The Game, Bishop Lamont, RBX… À la prod à part Dre on retrouve son compère de toujours Rick Rock, S1, Beat Butcher, Focus mais aussi Akon et David Banner.

Tracklisting:
01. State Of Hip-Hop Vs. Xzibit (Prod. Beat Butcher)
02. Everything (Prod. Rick Rock)
03. Dos Equise feat. RBX
04. Something More feat. Prodigy
05. Gangsta Gangsta (Prod. By DJ Chill)
06. Forever A G feat. Wiz Khalifa (Prod. E. Dan)
07. 1983 feat. Trena Joiner (Xzibit’s Mom) (Prod. Insane Wayne)
08. Stand Tall feat. Slim Da Mobster (Prod. S1)
09. Spread It Out (Prod. 21)
10. Up Out The Way feat. E-40 (Prod. Rick Rock)
11. Napalm (Prod. 1500 Or Nothin’) (Drums By Travis Barker & Scratches By Sid (Of Slipknot))
12. Meaning Of Life feat. Ret. Staff Sargent Shilo Harris (U.S. Army)
13. Louis XIII feat. King T & Tha Alkaholiks (Prod. Dr. Dre)
14. Enjoy The Night feat. David Banner, Wiz Khalifa & Brevi (Prod. David Banner)
15. Movie feat. Crooked I, Slim Da Mobster & The Game (Prod. Akon)
16. I Came To k!ll (Prod. !llmind)
17. k!ller’s Remorse feat. Bishop Lamont, B-Real & Young De (Prod. Focus)
18. 1983 StringAcapella

Detox: pour 2012 ou pas?

(Dr. Dre et Roscoe en studio l’année dernière, ils ont encore eu une session il y a quelques jours)

2012 a débuté et tout le monde sait que cette année sera fatidique pour Dre et le camp Aftermath qui après des promesses et une longue attente ne pourra pas faire patienter ses auditeurs plus longtemps. Je tiens quand même à rappeller que beaucoup de choses sont souvent rentrés en jeu et comme le rappelle The D.O.C. dans une ancienne interview: Detox devait sortir en 2009 et à l’époque la version du skeud ne plaisait pas à Jimmy Iovine (le connard de boss d’Interscope) qui lui voulait un truc plus up-tempo (pari réussi à la vue de Kush, Mr. Prescription et I Need A Doctor on était plus près d’un album quelconque, club-up-tempo et qui n’allait pas séduire les « vieux » et respectueux fans de Dre), à cette époque rappellez-vous de beats comme « Imagine » pour Snoop, « Lost Ones » pour Jay-Z, « Topless »… c’était à peu près ça la vibe du skeud, ça allait être assez soulful et j’aurai bien été curieux d’entendre cette version finale.

Session datant de Janvier 2010, le beat sample « Hey Young World » de Slick Rick et on peut entendre le refrain de Sly accompagné de Dre.

Qu’importe Dre a apparement retenu la leçon (merci Snoop) et retaffe avec tout le monde et ses homies, même ceux avec qui ils étaient en froid comme Daz Dillinger. Pour le moment rien n’est encore sorti, les photos de sessions pour « Detox » fusent comme le nombre d’invités mais on attend toujours quelque chose à pouvoir se mettre sous la dent. En attendant je vous laisse contempler quelques photos issues de ces sessions récentes et qui ont accueilli des personnes auxquels on ne s’y attendait pas (ex: Meek Mill, Jadakiss, Styles P, Nelly…) mais là encore ça peut être pour les albums respectifs, rien n’est confirmé.:

(Styles P, Jadakiss, Dr. Dre, Meek Mill & Chocolate)

(Scott Storch & Jadakiss)

(Dr. Dre & Kurupt)

(Nelly & Dr. Dre)

(Terrace Martin, Dr. Dre, Jay Rock & DJ Quik)

(Xzibit & Dr. Dre)

(Xzibit & The D.O.C.)

(Daz Dillinger, Dr. Dre & Snoop Dogg)

Eminem: la déchéance d’un artiste malgré son succès

Elle est loin l’époque où Eminem le emcee blondinet retournait tout dans le hip-hop, un phénomène à part entière. Même si sa couleur a été plus qu’un facteur important dans la réussite de sa carrière, Eminem a premièrement fait ses armes au micro et à ce niveau-là peu étaient capable de rivaliser avec lui. De 1999 à 2003, il se gave, 3 premiers albums autant classiques les uns que les autres, des feats de folies sur « 2001 » de Dr. Dre, « The Blueprint » de Jay-Z, « Restless » de Xzibit, « Cheers » d’Obie Trice, l’album de D12 et j’en passe… Sans oublier « 8 Mile » qui au-délà d’être un bon film sans être révolutionnaire a pu permettre à Marshall de montrer d’où il venait et d’offrir des titres classiques comme « Lose Yourself » et « Run Rabbit ».

C’est à partir de 2004 que les choses se sont dégradées, Eminem nous livre un 4e album « Encore » indigeste et qui malgré quelques bons morceaux ressemble plus à une mascarade qu’autre chose, il en devient ridicule sur certains morceaux et son approche sur son statut d’icone à base de pets, vomis ou autres fait plus tâche qu’autre chose…

« You make my pee-pee go da-doing-doing-doing »  Voilà ce que j’entends sur « Ass Like That ».

2005 année difficile, celle de 2006 lui laisserait des séquelles à jamais avec la mort de son compère et rappeur de D12: Proof, le 11 Avril 2006. Obie Trice sort son 2e album en Août 2006 et en Décembre c’est « The Re-Up » compile réunissant toute la team Shady avec les nouveaux venus (Ca$his, Bobby Creekwater et Stat Quo) qui fait surface.

Jusqu’à 2009 et la sortie de « Relapse » c’est plus ou moins le néant et les problèmes de drogue qui guident la vie d’Eminem. Sur cet album Em revient quand même en force sur certains morceaux même si le contenu lyrical laisse vraiment à désirer sur certains tracks sans parler de son accent. Mais nous sommes en face de Slim Shady ne l’oublions pas et la production quasi-complète de Dre apporte une vraie couleur à l’opus. Assez dark mine de rien, les prods de Dre pour certaines auraient fait le bonheur d’un paquet d’artistes et même d’Em s’il avait pu poser normalement et pas avec un accent différent ou des lyrics qui n’ont ni queue ni tête. Ca n’enlève rien à son flow ou à son schéma de rimes qui reste quand-même au dessus d’un paquet d’emcees, il suffit d’écouter « Stay Wide Awake » pour s’en convaincre:

Et quand Eminem a un sujet ou quelque chose de sérieux à raconter, c’est souvent là qu’on tient ses meilleurs morceaux. « Deja Vu » et « Same Song And Dance » à eux seuls remballent « Recovery »:

Alors beaucoup de gens l’ont décrié sur cet album à cause de l’accent mais perso je trouve limite que ça passait mieux que son flow de gueulard qu’il a depuis « Recovery ». Parlons de ce dernier album, l’album de la renaissance pour Em, il se sent mieux, il est sobre et il affirme qu’il a écouté ses fans et éliminer son accent pour redevenir sérieux. Il est devenu un nouvel homme aujourd’hui, différent. Ce qui est compréhensible, de là à inviter Pink et Rihanna non… Y’a une décennie tu chiais sur la gueule de tout ces gens-là, les Britney Spears, Christina Aguilera… et maintenant tu fais tout le contraire. Eminem vendra toujours, il suffit de voir les dernières ventes pour se rendre compte qu’il est toujours en haut et ça même si sa musique est devenue comme les autres: pop…ulaire. « Recovery » a quand même quelques bons morceaux mais dans le lot c’est une grosse déception, en juin dernier la tant-attendue réunion des Bad Meets Evil a lieu mais là aussi on est loin de la magie d’antan, et Eminem continue à nous livrer des lyrics et des punchlines de faible qualité. Ils nous sortent un single pop tout moisi avec Bruno Mars (et oui comme par hasard) je tiens à rappeller que je ne cautionne pas les deux morceaux en-dessous:

Je pourrai en parler pendant des heures mais ça serait long et inutile, je retiens juste qu’avec le talent qu’a Eminem, on est en droit d’exiger un minimum de qualité de sa part.

Regardez les Nas, Mos Def, The Roots, Wu-Tang Clan, Mobb Deep… ils ont eu des passages à vide aussi (normal) mais ils n’ont jamais salopé leur héritage.

Apathy – Honkey Kong (Artwork & Tracklisting)

Le nouvel album d’Apathy s’apprête à sortir le 23 Août prochain avec des feats de Vinnie Paz, Xzibit, Slaine, Celph Titled, Ill Bill, Action Bronson… et des prods de DJ Premier, Da Beatminerz, Evidence, Statik Selektah, DJ Muggs… Pour le premier single, grosse saveur avec « Stop What Ya Doin » produit par un Primo très inspiré et accompagné par un des membres d’Army Of The Pharoahs: Celph Titled.

Lien:
http://www.mediafire.com/?iiycw8pkzix4ya7

Tracklisting:
01. Honkey Kong feat. Vinnie Paz (Prod. Vanderslice)
02. Holy Ghost feat. Slaine (Prod. Apathy)
03. The Villain feat. Ill Bill (Prod. Apathy)
04. Check To Check (Prod. Evidence)
05. Stop What Ya Doin feat. Celph Titled (Prod. DJ Premier)
06. The Recipe feat. Xzibit (Prod. Stu Bangas)
07. Fear Itself (Prod. DJ Muggs)
08. Who Got Da Juice feat. Blacastan (Skit)
09. It’s Only Hip-Hop feat. Brevi (Prod. Statik Selektah)
10. I Dedicate This To You feat. Tosha Makia (Prod. Smoke The World)
11. All I Think About feat. Action Bronson (Prod. Vanderslice)
12. Never Say Never feat. General Steele & Mad Lion (Prod. Teddy Roxpin)
13. Albino Gorillas feat. Esoteric (Prod. DJ Wayne Ski)
14. Peace Connecticut (Prod. Da Beatminerz, cuts by Evil Dee)
15. Army Of The Godz feat. Esoteric, Blacastan, Reef The Lost Cauze, Planetary, Crypt The Warchild, Motive, Celph Titled & Vinnie Paz (Prod. Teddy Roxpin)
16. 1:52 AM (Prod. Apathy)

The Doctor’s Lab #4: Hittman – Bloww feat. Dr. Dre & Knoc-Turn’al

Pour ce 4e episode de « The Doctor’s Lab » place à Hittman, celui qui était omniprésent sur « 2001 » mais qui n’a pas eu la carrière escompté. Ce morceau issu des sessions de « 2001 » (le morceau devait y figurer d’ailleurs mais Dre l’évincera et mettra « What’s The Difference » à la place) est d’un très bon cru et voit Hittman et Dre se partager les verses tandis que Knoc-Turn’al assure le refrain. Le tout est produit par Dr. Dre (& Mel-Man), voyant que « Bloww » n’était pas retenu Hittman décida d’enlever son verse de « What’s The Difference » et c’est Xzibit qui prit sa place. Malgré la qualité du morceau, le choix de mettre plutôt « What’s The Difference » à la place de « Bloww » fut très judicieux. L’album de Hittman n’étant jamais sorti sur Aftermath, quelques tracks issus de ces sessions ont atteri sur les projets que Hittman a sorti par la suite: « Murda Weapon » ou « Hittmanic Verses » qui reprennent à peu près les mêmes morceaux à quelques différences notables.

[youtube.com/watch?v=9wrb1loWXrc]

Lien:
http://www.mediafire.com/?i6fl1tqws4xvv08

The Doctor’s Lab #3: Bishop Lamont – Hallelujah feat. Xzibit

3e volet consacré aujourd’hui à Bishop Lamont avec un morceau qui était prévu pour « The Reformation », Xzibit assure le refrain le tout sur une prod très orchestrale-church de Dr. Dre. La track date de 2006 ou 2007 si mes souvenirs sont bons, on sent la touche « 2001 » je préférerai largement avoir ce genre de prods sur « Detox » que « INAD » mais c’est un tout autre débat…Bishop Lamont doit toujours sortir « The Reformation », il y aura sûrement des tracks de l’ère Aftermath comme des nouvelles je pense mais lui au moins il laissera pas moisir ses morceaux.

http://dl.free.fr/o5ryIdPz4

Lien:
http://www.mediafire.com/?il67hte20o7uoz6

The Doctor’s Lab #2: Xzibit – Grown Man Business

Pour ce 2e volet de « The Doctor’s Lab » j’ai décidé de choisir Xzibit. Le morceau s’appelle « Grown Man Business », il date de 2003 et avait été enregistré pour l’album « Weapons Of Mass Destruction ». C’est produit par Dr. Dre, le morceau n’étant pas retenu sur l’album a fini sur sa mixtape « Appetite For Destruction » et celle de DJ Clue. La plupart des versions comprennaient des tags et n’étaient pas de très bonne qualité, voici la version [CDQ/NoDJ]:

http://www.mediafire.com/?kjm08n4qnaqbxtn

http://www.mediafire.com/?kjm08n4qnaqbxtn